Galette des rois à la frangipane / recette de Cyril Lignac

Recette reprise du blog de Cyril Lignac. C’est la première fois que je fais une galette des rois et cette recette est assez facile et excellente !

Ingrédients

Pour la crème pâtissière:
2 œufs
70g de sucre
30g de farine
25cl de lait entier
1 gousse de vanille

Pour la crème d’amande:
3 jaunes d’œufs
125 g de poudre d’amande
100 g de sucre
125 g de beurre pommade

Pour la frangipane:
le mélange crème d’amande et de crème pâtissière
un bouchon de rhum

Pour la pâte
2 disques de pâte feuilletée
2 jaunes d’œuf

Préparation

Etape 1 : La crème pâtissière
Battez dans un saladier 2 oeufs entiers avec 70g de sucre, ajoutez la farine puis 25 cl de lait bouillant. Versez le mélange dans la casserole et fouettez sans vous arrêter pendant 3mn après la reprise de l’ébullition. Le mélange va épaissir sans attacher, la crème pâtissière est prête. Coupez environ 80 cm de film alimentaire et posez-le dans un plat, versez la crème chaude et recouvrez de film. Faites refroidir la crème pâtissière pendant 1h au minimum.

Etape 2 : La crème d’amandes
Travaillez ensemble au fouet le beurre pommade et le sucre jusqu’à obtention d’une pâte homogène et blanche. Ajoutez les œufs un par un et enfin la poudre d’amandes.
Utiliser de suite.

Etape 3 : La frangipane
Ajoutez la crème pâtissière à la crème d’amandes afin de l’alléger. Mélangez bien à l’aide d’un fouet. Parfumez avec un bouchon de rhum.

Le montage et la cuisson

Préchauffez le four à 200°.

A l’aide d’un pinceau, recouvrez la bordure du premier disque de feuilletage de jaune d’œuf, sur 2 cm environ.

Ajoutez la crème frangipane. Ne pas aller trop vers les bords.

Ajoutez la fève.

Déposez délicatement le 2e disque de feuilletage, soudez les bords en chassant l’air vers l’extérieur.

A l’aide du pinceau et du jaune d’œuf, dorez la galette.

A l’aide d’un petit couteau, décorez en rosace en partant du centre le dessus de votre galette.

Faites également 2 ou 3 incisions pour permettre à l’air de s’échapper et au feuilletage de ne pas trop se développer.

Enfournez 10 minutes à 200°, baissez à 180° et cuire 30 minutes supplémentaires.

 

Canard mariné à la sauce teriyaki et nouilles aux légumes

Voilà Une petite recette sans prétention, simple et rapide, et qui pourtant est excellente. Je ne cache pas qu’elle est inspirée d’une recette Picard qui est certainement très bonne mais je n’ai pas eu le courage de suivre.

Mon adaptation: on se concentre sur la viande et on se fatigue pas sur l’accompagnement. On commence par mariner longtemps (une nuit) et avec suffisamment de marinade (j’ai multiplié les quantités de marinade par 2). Enfin, la réussite de la recette est dans la cuisson: rapide, à feu très vif, pour garantir une cuisson bien rosée à l’intérieur et une surface couleur caramel.

Pour 3/4 personnes, il vous faut:

  • 2 magrets de canard
  • 1 gros oignon
  • 2 belles gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe de sauce teriyaki
  • 4 cuillères à soupe de sauce nuoc mam (de la sauce pour Nems, à défaut)
  • 4 cuillères à soupe de cassonade
  • 1 paquet de Nouilles aux légumes et à la sauce soja
  • Quelques noix de cajou (si vous avez)

La veille on prépare les magrets et on les fait mariner.

Dans un saladier, mélangez les sauces teriyaki et nuoc mam avec les gousses d’ail tranchées en petites lamelles et le sucre.

Dégraissez totalement les magrets et coupez les chacun en 5 gros morceaux. Placez les morceaux dans le saladier, mélangez le tout et recouvrez d’un film alimentaire. On laisse mariner jusqu’au lendemain.

La marinade

Au moment de passer à la cuisson, on commence par couper l’oignons en petits dés et on lance la préparation des nouilles selon les indications de l’emballage.

Avec un peu d’huile, faites revenir l’oignon une minute ou deux puis montez le feu pour accueillir les morceaux de canard. Faites dorer les morceaux de viande quelques minutes. Modulez la cuisson en ajoutant un peu de marinade de temps en temps. Surveillez-bien le niveau de « moelleux » des morceaux de viande pour voir le niveau de la cuisson.

Quand la viande est cuite, tranchez-la en fines tranche de moins d’un cm avant de la présenter en saupoudrant quelles noix de cajou concassée.

Au final, les magrets sont juste excellents, avec un délicieux parfum japonisant. L’ail et l’oignons ne se sentent presque pas. L’accompagnement de nouilles est parfait pour mettre le canard mariné en valeur.

Cette recette est déjà devenue un classique de la maison !

(tellement pressé de manger que j’ai oublié de faire une photo du résultat)

 

Dynaudio tease sur la sortie de ses Xeo 2 demain

Dynaudio nous vend de l’émotion en prévision de ses dernières biblio actives, espérons que les portefeuilles s’en remettent !

 

Les joies du PDE – S24

Quand le chef de projet demande des essais au fournisseur en direct sans même te mettre en copie

ibxYK9uIr0h5Jq

Source

 

Dégustations du cours d’oenologie

Un peu à la façon de la carte du passage en Bourgogne que j’ai fait il y a quelques années, je me suis fait une carte de tous les vignerons que j’ai pu déguster avec le prof d’oenologie. Ca peut donner des idées pour les prochaines vacances :o)


Afficher Les bonnes adresses du prof d’Oenologie sur une carte plus grande

 

Shuttle xs35gt V2 et MAJ Nvidia 310.14 sur Ubuntu 12.10

Erreur de noob, j’ai pensé que c’était une bonne idée mettre à jour la distrib Ubuntu de mon mini PC XBMC Shuttle XS35GT V2… J’avais quand même une bonne excuse puisqu’il était en 11.04 qui n’est plus supporté depuis peu.
Je procède aux mises à jour successives jusqu’à la version 12.10.
Premier souci : pas de son. Problème rapidement résolu en fouillant dans les options son. Je remarque au passage que j’ai maintenant le son disponible directement en HDMI, chose que je n’étais pas parvenu à configurer auparavant. Yes !
Deuxième souci : beaucoup de saccades à la lecture de films sous XBMC. Pour les films d’animation, ça passe. Pour les autres films, beaucoup moins. J’ai testé pas mal d’options mais sans améliorer ce problème de saccades. Au final, seule la mise à jour des drivers NVIDIA a résolu mon souci. J’ai utilisé ce tuto et maintenant la lecture est parfaitement fluide !

 

Contrôle d’un ampli HC Pioneer depuis XBMC Constellation

L'interface de l'App Constellation pour XBMC peut être enrichie de commandes personnalisables


Première expérience d’intégration home-cinema pour moi aujourd’hui. J’étais curieux de voir les possibilités de commande de mon nouvel ampli Pioneer VSX-921 par son port Ethernet. Comme j’utilise énormément l’App iControlAV2 sur mon iPad (c’est d’ailleurs cette App qui a motivé mon choix pour cet ampli), je savais qu’il devait être possible de piloter l’ampli via un logiciel distant. J’ai un peu cherché sur Internet en quête de hack qui détailleraient la faisabilité de la chose. Après quelques recherches, j’ai vu que Pioneer propose en fait un protocole pour piloter ses ampli en telnet. Ce protocole est très simple et nécessite juste l’ouverture d’une session telnet avec l’ampli. Quelques commandes pour exemple :

  • PO : Power On
  • PF : Power Off
  • VU : Volume Up
  • VD : Volume Down
  • etc.

La liste des commandes est vraiment longue et je pense que quasiment toutes les fonctions de l’ampli peuvent être commandées ainsi. D’après ce que j’ai pu lire, tous les amplis de la marque utilisent les mêmes commandes. En l’occurrence, j’utilise une doc qui concerne les amplis de 2010 (je n’ai rien trouvé d’autre, merci Pioneer).

Maintenant que je sais comment commander l’ampli, il ne me restait plus qu’à créer une passerelle entre Constellation et l’ampli pour transmettre les ordres sans avoir besoin de quitter Constellation. Ici, c’est mon fidèle DS109 qui va servir d’intermédiaire. J’ai créé un petit fichier PHP qui va lire la commande passée en adresse puis ouvrir une session avec l’ampli et lui transmettre cette commande.

Dernière étape : ajouter les commandes voulues dans Constellation.

Enjoy :o)

 

Dr HDMI, ça marche !

Ayant récemment craqué pour un ampli HC Pioneer VSX-921, je me suis retrouvé face à un problème d’incompatibilité avec mon vidéo projecteur Infocus IN76. Sauf en cas de d’allumage des éléments dans un ordre bien précis, impossible de voir la moindre image ! Bref, score WAF désastreux sur ce coup.

Même dans les rares cas où l’image passe, l’ampli affiche un désagréable « HDCP error ». Pour résoudre ce problème, j’ai trouvé le Dr HDMI, un petit boitier magique qui s’insère sur la liaison HDMI entre l’ampli et le VP. Dr HDMI n’agit pas sur la protection HDCP mais prend en charge les problèmes d’handshake de la liaison HDMI en remplaçant les signaux EDID. Le Dr HDMI propose plusieurs config EDID qui sont sélectionnables directement sur le boitier. Il est même possible de se configurer ses propres jeux de paramètres via une connexion USB (câble fourni) et un logiciel dédié téléchargeable sur le site du constructeur. Dans mon cas particulier, j’ai simplement utilisé le mode 720p qui correspond à la résolution de l’IN76.

Le Dr HDMI fonctionne parfaitement bien. Entre autre qualité, on retiendra aussi qu’il ne chauffe pas et s’alimente directement sur le HDMI.

 

Meuble TV en mode IKEA hacking

Après mon emménagement dans mon nouvel appartement, je voulais trouver un meuble permettant de ranger (cacher) tout le matériel Audio/Vidéo qui trainait dans le salon. Je cherchais un meuble complètement fermé et assez grand pour ranger tout le monde (freebox, NAS, mini PC, PS3, ampli et vidéo projecteur). Côté esthétique, je voulais quelque chose qui ait du style type composition basse que proposent les grandes marques d’ameublement. Petit tour dans toutes les boutiques et bien sûr, les seules qui ont des meubles qui répondent à mes besoins sont plutôt très chers (de 1700 à 3200€ selon les fabricants). Il ne me restait donc plus qu’à passer en mode bricolage pour obtenir un meuble qui réponde à mes besoins sans être totalement hors de prix.

L’idée est de hacker un Besta banc de IKEA. Ce meuble est ultra simple et peu cher (49€). Il présente l’avantage d’avoir pas mal de hauteur intérieure (19cm) et une bonne profondeur (49cm) pour loger les éléments les plus encombrants comme le vidéo projecteur ou un ampli HC par exemple. Par contre, l’inconvénient majeur est que ce meuble n’a pas de portes par défaut. IKEA propose bien des tiroirs mais cela ne répond pas du tout à mon besoin. Autre ennui, les pieds qu’on peut ajouter à ce meuble ne me plaisent pas vraiment. Pour réaliser mon meuble, j’ai donc contourné ces inconvénients en ajoutant des portes et un pied en acier chromé.

Les étapes du montage

Les étapes du montage sont les suivantes:

  • Montage des meubles Besta banc
  • Montage des charnières pour les abattants
  • Montage des loqueteaux magnétiques qui maintiennent les abattants en position fermée
  • Découpe puis assemblage des pieds sur le meuble
  • Ajout éventuel de calles pour rattraper les irrégularités du sol
  • Perçage à la scie cloche des passages de câble entre les caissons du meuble

Le matériel utilisé

Chez IKEA :

  • 2 Besta banc (49€ pièce)
  • 4 portes Besta vara fac (5€ pièce)
  • 2 Besta structure chromé (30€ pièce)

En quincaillerie :

  • 8 charnières (0.70€ pièce)
  • 4 loqueteaux magnétiques (4.90€ pièce)
  • Des vis

Montage des charnières

Après un montage très simple des Besta banc, on peut passer à l’assemblage des portes grâce à des charnières. Après avoir testé différent types de charnière, les seules qui sont adaptables sur ce meuble sont des charnières de type corde à piano. A cause de la forte épaisseur des planches du meuble, des charnières invisibles ne peuvent pas être utilisées.

Les charnières sont vissées sur les chants de la planche inférieure du meuble et de la porte. Elles sont invisibles quand le meuble est fermé.

Montage des loqueteaux magnétiques

Pour maintenir les portes en position fermée, j’ai ajouté des petits loqueteaux magnétiques. Leur positionnement n’est pas très aisé parce qu’il faut aligner le loqueteau avec une petite pastille métallique à visser dans la porte. Il faut aussi être vigilant à la position en profondeur pour assurer l’ouverture de la porte sur une pression de celle-ci. Bref, rien d’impossible mais il faut être minutieux.

Pour terminer le montage des portes du meuble, le mieux aurait été d’ajouter des compas pour limiter l’ouverture et éviter que les portes ne tombent si on ne les retient pas. Je n’ai pas trouvé de compas qui me plaisent à des prix raisonnables donc je reste sur cette ouverture très simple.

Découpe des pieds pour le meuble

Pour ce meuble TV, je voulais un pied sous forme de longue ligne chromée. Pour cela, j’utilise une partie des pieds Besta structure chromé. Ces pieds sont plutôt destinés aux autres meubles de la collection qui sont tous moins profonds (le Besta Banc est le seul à avoir une profondeur de 49cm). Avec ces pieds, je couvre donc presque toute la profondeur et c’est suffisant. Le seul inconvénient est que les perçages du meuble ne conviennent pas exactement et les pieds seront directement vissés dans le bois pour les fixation arrières.

Cette structure est vendue surélevée par des pieds chromés comme ceci :

Pour obtenir l’effet voulu, j’ai scié les pieds des quatre angles avec une scie à métaux.

Montage des pieds

Pour le montage des pieds, on utilise les perçages laissés par Ikea sur l’avant du meuble. Ces perçages servent normalement à d’autres types de pieds mais leur empreinte est exactement la même que la structure des modèles moins profonds (en tout cas pour l’avant du meuble).

Pour l’arrière de la structure, les perçages ne correspondent pas et il faut visser directement dans le bois. Heureusement, les planche horizontales sont épaisses et permettent d’utiliser des vis à bois de bonne longueur pour assurer un maintien efficace.

Mise à niveau du meuble

C’est quand on pense que tout est fini que les mauvaises surprises arrivent ! En l’occurrence, cette magnifique structure chromée s’est révélée être plus rectiligne que le sol de l’appartement… Le meuble était bancal à cause des irrégularités du sol.

Comme en plus j’avais coupé les pieds de la structure, je ne pouvais plus ajouter les patins IKEA réglables en hauteur. Pour rattraper le niveau du sol, j’ai remplacé une des vis de fixation de la structure par un morceau de tige filetée du même diamètre. Je maintiens ensuite la structure avec un manchon qui assure alors le rôle de contre-écrou. Ce montage permet de remplacer la vis de fixation tout en offrant une partie du manchon pour le vissage et l’ajustement en hauteur du patin. heureusement pour moi, je n’ai eu besoin de réaliser ce montage qu’une fois pour assurer l’horizontalité de l’ensemble.

Perçage des flans à la scie cloche

Qui dit Audio/Vidéo, dit câbles ! Il faut donc prévoir de bons passages de câble entre les différents caissons du meuble pour permettre les interconnexions des éléments.

Quelques photos supplémentaires

Epilogue

Avec ce meuble fully WAF compatible, j’ai pu envisager sereinement l’acquisition de l’archetype du non-WAF : un ampli home cinema !

PS: Oui, je sais … en fait je n’ai pas de TV ;o)

 

Opération cuisine IKEA

Après quelques aller-retour chez IKEA et autant de soirée passées tournevis à main, ça y est, la nouvelle (mini) cuisine est prête !

AVANT (version camping post-déménagement) :

APRES (version tout beau) :